BILAN CAPA 2020 ECHELON SPECIAL (HEA1)

Tout comme pour la classe exceptionnelle, les élus du SNEP-FSU se sont âprement battus pour :

  • promouvoir selon les mandats du SNEP des collègues proches de la retraite,
  • et faire respecter la parité comme il l’était demandé dans le Bulletin Officiel.

Malheureusement, nos deux demandes n’ont pas été entendues. Le vote n’étant pas majoritaire, Mme La Rectrice décidera in fine de la proposition retenue.

Nous demandions :

  • La promotion d’un homme et d’une femme : l’administration a proposé 2 femmes.
  • Nous demandions pour la femme, la promotion d’une collègue partant à la retraite en 2021, ce qui aurait rapidement libéré une promotion.

L’analyse personnelle que l’on peut faire, est que bon nombre de rectorats sont restées sourds aux nombreuses incitations du BO depuis 2 ans mettant en garde contre l’extinction future de cette voie de promotion si des places n’étaient pas libérées par des départs à la retraite.

Aussi, par le BO Spécial n°9 du 5 novembre 2020, le ministère a modifié les conditions d’accès à cet échelon spécial minimisant les points “appréciations recteur” (30-20-10 et 0 points au lieu de 140-90-40 et 0 points) et intégrant des points d’ancienneté de carrière (ancienneté dans le 4ème échelon de la classe exceptionnelle) allant jusqu’à 70 points :

Ancienneté dans le 4e échelon de la classe exceptionnelle (au 31 août de l’année où le tableau d’avancement est établi)Points  
3 ans0
4 ans10
5 ans20
6 ans30
7 ans40
8 ans50
9 ans60
10 ans et plus70

De plus, il conclut ses recommandations par : “Afin de fluidifier l’accès à cet échelon, une attention particulière est portée aux agents les plus expérimentés”.

Enfin, alors que les appréciations “Recteur” sont contingentées pour la classe exceptionnelle, elles ne le sont pas pour l’échelon spécial.

Ces changements sont des victoires. Les promotions ne dépendront plus seulement de l’appréciation recteur, appréciation qui reste parfois opaque et incompréhensible, au regard du parcours professionnel des collègues.

Il serait logique d’aller encore plus loin, que l’accès à la HEA1 ne soit pas fait au choix, et que le passage du 4ème échelon de la classe exceptionnelle au dernier échelon de ce grade HEA3 soit automatique, tout comme les agrégés qui passent automatiquement tous les échelons de la classe exceptionnelle jusqu’au HEB3.

L’administration s’est aussi certainement rendue compte que 9 points d’indice d’écart (soit 42,21 euros) entre le 7ème échelon (indice 821) de la hors-classe et le 4ème échelon (indice 830) de l’échelon spécial (HEA1) est de l’ordre du ridicule pour une prétendue promotion.

De nombreuses batailles restent donc encore à mener, afin de rendre juste cet accès au troisième grade ainsi qu’à l’échelon spécial.

Compte-tenu de la suppression des CAPA nous invitons l’ensemble des collègues à demeurer vigilants sur le déroulé de leur carrière et à se rapprocher systématiquement du SNEP-FSU pour être accompagnés dans les démarches face à l’administration pour les vérifications et éventuellement les contestations.