Edito octobre 2018 : Protocoles sargasses et brumes de sables, Motion et pétition UNSS, Privatisation de l’Education et financement par les familles, Stage sécurité national, Point sur les remplacements

 

Notre archipel Guadeloupéen est maintenant très régulièrement frappé par des crises environnementales et sanitaires : Sargasses, brumes de sables, Ouragans ou tempêtes. Des risques sont également à craindre : irruptions volcaniques, tremblement de terre, Tsunami, ..

A chaque fois que ces crises surviennent nous ne pouvons tous que constater le manque d’organisation et d’anticipation de notre institution et parfois même la mise en danger des élèves et des personnels dont les enseignants. Ne pouvant se résigner à cela et à la demande de nombre d’entre vous, le SNEP-FSU Guadeloupe a décidé de faire des propositions au Recteur concernant la rédaction de 2 protocoles de Gestion de crise particulièrement sensibles pour la pratique de l’EPS : Les brumes de sables et les sargasses. Vous pourrez trouver entre parenthèses les liens vers les courriers adressés pour chaque protocole au recteur. (courrier Protocole Brumes de sable et courrier Sargasses)

Cette rentrée a également été l’occasion de constater les premières conséquences de la politique d’austérité sur nos pratiques à travers l’augmentation de 10% du forfait AS. Celle-ci fait peser toujours plus le financement sur les épaules des familles, marque un retrait historique de l’état dans le développement du sport scolaire et généra par conséquent encore plus d’inégalité d’accès à la pratique physique et au sport. Vous avez été nombreux à l’avoir compris et à signer (quasi tous) lors de l’AG de l’UNSS au Lamentin. Pour ceux, qui ne l’ont pas fait, vous trouverez entre parenthèses le lien vers la pétition en ligne (Pétition : Pour le respect de la démocratie à l’UNSS).

D’autre part et toujours concernant le sport scolaire, la journée du sport scolaire a été l’occasion d’une communication très ambiguë de la part de notre recteur. Le SNEP-FSU Guadeloupe a souhaité par un communiqué de presse :

  • rappeler le contexte d’austérité budgétaire du budget UNSS dans lequel se situaient les images diffusées sur les réseaux sociaux par le recteur,
  • déplorer à minima l’erreur de communication tout en repoussant clairement l’idéologie politique libérale visant à promouvoir insidieusement l’enseignement privé.

Vous trouverez entre parenthèse le lien vers le communiqué et une analyse de l’INSEE parue le 20 septembre 2018 qui invitent la communauté éducative, les élus et les commentateurs à réfléchir à la nocivité du désengagement de l’état par une privatisation du système éducatif de notre territoire. Il faut au contraire réaffirmer la nécessité du développement de l’éducation prioritaire dans les établissements publics pour répondre aux problématiques socio économiques locales. (Communiqué de presse : Le sport scolaire est bien vivant et compte le rester !, Analyse INSSE n°40 : La ségrégation sociale dans les collèges)

Nous souhaitons également remercier nos correspondants qui répondent à notre questionnaire de rentrée. Tous ont pratiquement répondu. Nous attendons les tous derniers. Un bilan sera fait prochainement à la profession.

Enfin, durant la semaine à venir vous recevrez, dans vos casiers, un 3 pages de présentation du stage sécurité animé les 22 et 23 novembre par Jean Paul Tournaire, secrétaire national en charge du secteur juridique du SNEP. Les thématiques qui seront abordées sont : sécurité des élèves / responsabilité des enseignants (utilisation des matériels et équipements, jurisprudence EPS, notions juridiques, accident EPS, conflits dans l’établissement, surveillance : déplacement et transports d’élèves …).

Soyez y attentifs et inscrivez vous vite à l’aide de la feuille d’inscription transmise à l’intérieur. Aucun enseignants d’EPS de notre académie ne devrait rater ce stage national !

Le bureau du SNEP-FSU Guadeloupe