Jonction entre les actions des lycées de Guadeloupe

Suite à son AG de ce matin lundi 4 février, le Lycée des droits de l’homme de Petit Bourg rejoint ceux de Sainte Anne et Sainte Rose sur une base d’actions et de revendications quasi commune :

  • annulation des devoirs communs,
  • annulation du bac blanc,
  • non communication des notes,
  • non diffusion des notes sur pronote et effacement des précédentes,
  • refus des heures supplémentaires au dela la 1ere obligatoire
  • Boycott des formations à venir sur les nouveaux programmes.

Il exige le maintien :

  • d’une DHG au moins équivalente à celle de cette année pour garantir les conditions d’enseignement minimales soit la réintégration de 150 heures postes,
  • de toutes les options déjà existantes (LVC, Théâtre, EPS, …),
  • de moyens permettant l’option LLCE en Anglais et espagnol.

Nous invitons l’ensemble des Lycées (LGT, LPO, LP) à reprendre lors de leurs AG ces actions et revendications en les adaptant s’il le faut afin de contester les effets des réformes des lycées généraux, technologiques et professionnels.